Comment bien gérer le vélo sur un triathlon ?

Le vélo est l’épreuve intermédiaire d’un triathlon et aussi la plus longue. C’est donc une étape clé vers l’objectif et un passage qui dictera à n’en pas douter les sensations sur la course à pied. Pour gérer au mieux cette partie sur toutes les distances, plusieurs points doivent être considérés. Le premier ? Avoir un vélo en bon état ! On fait le point.



Un vélo en bon état de marche

C’est d’une logique implacable et pourtant nombreux sont les concurrents qui délaissent le l'état de santé de leur vélo. Un petit tour dans les airs de transition suffit pour différencier les précautionneux des imprévoyants. Veiller à la bonne marche de son vélo ne signifie pas échanger une vieille paire de roues par des roues en carbone flambant neuves mais s’assurer de la propreté et de l’usure des composants. Au-delà de l’aspect primordial de la sécurité, avoir un vélo en mauvaise état c’est perdre en rendement, en puissance et donc en temps. Avant chaque compétition, nous vous conseillons donc de vérifier les pièces mécaniques de votre machine : chaine, dérailleurs, freins et état des pneus. Vous limiterez ainsi le risque de crevaison, saut de chaine ou problème mécanique le jour J.


Minute astuce

Même si l’intention est louable, il est fortement déconseillé de bricoler son vélo la veille ou quelques heures avant le départ d’une compétition. Au même titre que l’on ne teste pas un nouveau matériel le jour J, on ne tente pas un réglage désespéré du dérailleur à 30 minutes du départ au risque de faire plus de mal que de bien au vélo. Vous pouvez effectuer une révision complète dans un atelier ou en solo 10 jours ou 15 jours avant la course afin d’anticiper l’éventuel changement de pièce ou modification de dernière minute.


Un réglage désespéré du dérailleur à 30 minutes du départ d'une course peut s'avérer catastrophique pour la course !

Rouler Tempo

Le vélo est sûrement la discipline la plus linéaire en termes d’effort. Dans un triathlon sans drafting, l’athlète a tout intérêt à maintenir un tempo et une cadence similaire aux bases travaillées durant l’entrainement. Il ne s’agit pas de progresser continuellement à la même vitesse puisque celle-ci va dépendre du terrain mais plutôt de focaliser l'effort sur ses données physiologiques. En ce sens, une ceinture de fréquence cardiaque sera utile pour calibrer votre effort et suivre votre évolution au fil des kilomètres.


Minute astuce 

Pour suivre de façon plus précise son effort cycliste, le capteur de puissance est l’accessoire approprié. Bien que onéreux (entre 500 et 1500 euros), cette solution s’avère indispensable à terme pour l'expert qui souhaite franchir un cap. A la différence de la fréquence cardiaque, le capteur de puissance est le reflet exact de votre forme et de vos capacités physiques. Il devient ainsi plus facile de calibrer son tempo en fonction des zones de puissance exprimées en watts (en fonction de la PMA) travaillées à l’entrainement.


Rouler en souplesse

Les muscles sont des machines bien faites qui s’adaptent en permanence à l’activité proposée. Dans le cas du vélo, les fibres sont mises à rude épreuve surtout au cas où le pédalage se fait en « force ». A vitesse égale, les fibres se fatiguent effectivement plus rapidement avec un pédalage à faible cadence (braquet élevé) qu’un pédalage en vélocité (haute cadence, braquet faible) qui sollicite davantage le cœur. Alors, pour anticiper la course à pied et préserver au maximum ses muscles, il est conseillé de pédaler plus en souplesse soit des cadences comprises entre 90 et 100 tours/minutes. Si le parcours est valloné voire montagneux, atteindre les 85 tours/minutes semble être un bon compromis pour préserver au maximum ses quadriceps en vue de la CAP.


Minute astuce

Les derniers kilomètres de vélo d’un triathlon doivent si possible se faire en souplesse et idéalement à intensité modérée. Cela pour « essorer » les jambes et faire baisser le niveau de lactates, ennemi juré du coureur à pied. Si vous perdrez quelques secondes en appliquant ce conseil, vous en gagnerez les bénéfices une fois les chaussures enfilées !

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout